Entraînement Doggyslave & Puppyslave – Manuel Dominatrice & Esclave chien

Il m’arrive parfois de sortir mes esclaves pour des promenades canines. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le jeu est un élément important pour l’esclave chien dans le cadre de son dressage. Ce n’est pas qu’un amusement mais pour que cela le devienne, il faut rapidement que votre doggyslave connaisse les règles du jeu. Mon jeu préféré est le lancer du bâton. En effet, les courses de ponyslave me fatiguant, je les réserve seulement pour les grandes occasions comme pour les championnats de fiottes.

Pour cela, il est possible de prendre un bâton simple ou un vieux godemichet.

Je vais donc vous présenter des conseils pour les femmes dominatrices qui souhaitent promener leur pet slave et leur inculquer très rapidement les bases d’un conditionnement canin réussi et irréversible. Aussi, ces conseils peuvent être suivie par des femmes dominas qui souhaitent asservir leur mari en un bon toutou à sa maîtresse.

La première phase : la domestication au domicile

Avant d’envisager des sorties en extérieur, il faut être sûr de bien former son esclave chien petit. Il est donc très important de le conditionner tôt après le début de votre relation pour qu’il ne puisse pas développer sa pensée séditieuse.

Première chose à garder à l’esprit : votre homme-chien comprend 2 choses, que sont les punitions et les récompenses. Si vous avez cela en tête, vous arriverez à développer suffisamment sa zone frontale pour qu’il soit rapidement un bon clébard docile réceptif aux émotions binaires.

L’idéal, si vous êtes une escort dominatrice, est d’avoir deux hommes doggy slave à éduquer en même temps pour stimuler l’esprit de compétition et le copiage. Aussi, pensez à avoir un troisième “vrai chien” pour que vous stimuliez leur instinct de mimétisme. Par expérience personnelle, j’aime avoir mon rottweiler Tony, naturellement dominant, pour que mes hommes doggys slaves soient mes esclaves, mais aussi des seconds couteaux de meute dès leur premières initiations. Tony le chef de meute m’écoute et, avec le temps, il dominera avec moi mes esclaves toutous hominidés. Évitez cependant les relations dueles rottweiler et soumis, ça angoisse ce dernier, ce qui l’éloigne de sa volonté initiale de soumission.

1 dominatrice, 2 esclaves et 1 chienVariez les races de votre cheptel…

La deuxième phase : les condition de vie d’un doggy slave

Avant que j’accepte qu’un homme masochiste puisse jouer au lancer de bâton avec moi en tant qu’escort girl dominatrice, je veux qu’il dorme au minimum 4 jours dans ma maison, que ce soit dans ma niche cadenassée ou dans mon chenil lors de mes boot camps. Un chenil pouvant accueillir jusqu’à 8 doggyslaves. L’idéal étant un chenil pyramidal à 3 ou 4 étages pour stimuler toujours davantage l’esprit de compétition. Le meilleur toutou en haut que je vais promener chaque jour et les chiens désobéissants ou pas beaux dans les étages inférieurs qui resteront regarder. Cela donne des résultats hilarants et vraiment divertissants, croyez-moi…

Enfin, sortez-le en laisse pour l’emmener faire ses besoins dans le jardin le soir avant d’aller vous coucher et donnez lui à manger à des heures précises. Personnellement, lorsque je donne la nourriture à mes esclaves, je sers d’abord Tony puis ensuite les plus dociles par ordre de soumission.

doggyslave femdom besoins naturels

Cage, chenil, gamelle, besoins naturels, cage, chenil, gamelle, etc…

Sortir son esclave pour jouer : ce n’est pas un jeu

Tout d’abord, sachez bien que votre chien est un esclave abruti qui va être tout excité par le fait de sortir en promenade. Gardez-vous donc de lui promettre un lancer de bâton sans quoi il va être intenable et courir partout voire se pisser dessus (oui, ça arrive avec certains soumis…). Commencez donc par le sortir dans une prairie isolée pour lui apprendre les bons rudiments avant de le sortir dans un jardin public.

Il faut lui apprendre à marcher toujours un peu derrière vous, il ne faut que ce soit lui qui vous tire, n’hésitez donc pas à lui donner des coups de bottes à talons qui lui font un effet radical pour lui faire comprendre que vous êtes la seule cheffe à bord.

laisser son petsalve marcher devantsavoir dominer son dog slave

Avant de sortir, pensez à le raser complètement pour pas qu’il n’attrape de maladie avec ses poils rétenteurs. Aussi, son pelage restera plus frais et c’est bon pour votre clebs pet slave. Le doggyslave sera d’autant plus facile à dresser si vous êtes bien habillé. Il comprendra alors très rapidement qu’il n’aura qu’à se soumettre et écouter attentivement sa maîtresse issue d’un univers supérieur.

La première sortie : complétez son entraînement dans une prairie isolée

Le doggyslave est généralement un homme peureux. Si vous le sortez trop rapidement dans les parcs publics ou dans la rue, il pourrait se montrer agressif et son instinct de sapiens pourrait se rebiffer. Il est donc important de continuer à le former dans des grands espaces qui lui permettront de se défouler et de devenir ce formidable cerbère au cuisse bien musclées et à la silhouette sportive. Avant de commencer le lancer du bâton, faites une marche assez importante pour qu’il ne sente plus ses douleurs aux genoux, il pourra alors se concentrer parfaitement sur ses manières de toutou pathétique.

Enlevez-lui sa laisse, vous verrez alors cet enthousiasme primitif d’une bête à qui l’on donne un espace de liberté. Laissez-le courir un peu et vaquez à d’autres occupations. Durant les bootcamps, certains d’entre eux en profitent pour se sentir, se renifler les fesses, se chamailler, on en oublierait que c’est des hommes et c’est tellement plus mignon comme ça. Il joue, se chamaille, se saute dessus dans les herbes hautes pendant que je fume une cigarette.

C’est alors que je joue au lancer du bâton, c’est le jeu canin par excellence et cela les aide à comprendre ce dont on attend d’eux. Lorsque nous somme plusieurs dominatrices ensemble, nous lançons des vieux godes pour nous amuser lorsqu’ils se les chamaillent.

Commencer par lui demander de lever les pattes, notion qu’ils comprennent généralement très vite. Le doggyslave ayant ce pedigree d’intelligence supérieure aux autres races canines, sans quoi ils seraient inutiles. Une fois qu’il est à vos pieds comme un petit chiot remuant la queue, fixez-le dans les yeux et montrez-lui le bâton pour qu’il comprenne qu’il doit vous le ramenez.

Commencez alors à le lancer. Si vous avez une meute, stimulez l’esprit de compétition et récompenser le gagnant par des caresses et des petites sucreries.

  • Important : Si vous avez une meute d’hommes chiens, comme il m’arrive régulièrement, je conseille de frapper les perdants. Contrairement aux canidés classiques qui ne comprennent par les coups, le doggyslave entend parfaitement la punition si elle est manifeste et consécutive à une erreur. Il est possible de le faire à l’aide d’un martinet mais je conseille les bonnes baffes sur la joue. Ayez la main lourde, cela ne fera que renforcer sa condition et son attrait pour le lancer suivant. C’est plutôt une bonne chose que de laisser les sentiments de jalousie envahir la meute d’esclaves homme-chiens.

Généralement, je fais entre 4 et 8 lancers selon mes humeurs mais chaque dominatrice voit midi à sa porte, selon son humeur du moment et la forme physique de ses chiens. J’aime habituellement trouver des zones où il ya des orties ou des ronces pour les derniers lancés, lorsque leurs genoux sont bien cagneux et rouges et qu’ils se disputent mes attentions au finish. Cela leur permettra de développer leur “cuir” pour les étapes suivantes.

Après cette première sortie, je les fais nettoyer mes bottes pleines de boue avec leurs gueules avant de les rentrer à l’arrière de ma camionnette. Ils m’est arrivé de voir des doggyslaves se rouler dans des excréments de vache ou d’autres soumis. Si c’est le cas, pensez à le laver dans un cours d’eau avant de le cogner ou sinon abandonnez-le. Certaines dominatrices aiment cela, personnellement je déteste. Je préfère les beaux chiens soyeux et bien élevés que je peux ensuite sortir en public…

La deuxième sortie : Parc communal, plage ou forêt semi-urbain

Une fois que votre cabot est bien docile et qu’il respecte à perfection les règles du chenil et de votre domicile, vous verrez qu’il est absolument divertissant de jouer avec eux et qu’ils sont très intelligents comme chiens.

Il faut alors que votre petslave puisse connaître le monde extérieur. Le lancer du bâton sur la plage est une option que j’apprécie lorsque jen ai l’occasion mais sinon j’aime surtout aller dans des parcs communaux peu fréquentés ou dans des bois. Le Bois de Vincennes est mon endroit privilégié en Île de France pour cette exposition progressive. Ces longues allées et ces espaces verts sont parfaits pour qu’il puisse s’amuser tout en s’exposant progressivement au regard outré, puis amusé, des gens de passage.

Un animal tel que le doggyslave aime par dessus tout les grands espaces, où il peut courir et montrer à sa maîtresse toute sa dévotion et sa satisfaction d’être là. Forcez-le à se montrer dans les prairies, profiter du lancer du bâton pour envoyer le projectile là où il ya du passage. Le passage de fantasmeur doggyslave à bon chien élégant est une transition tout à fait spéciale et particulièrement touchante. Soyez douce avec lui lors de cette étape, c’est la plus compliquée à franchir pour ce qui me concerne.

La soumission canine en public est une étape où je perds environs la moitié de mes chiens car ils n’osent pas assumer leur statut de toutou qui niera à jamais son passé d’humain. Alors je coupe la relation aussitôt, mais je dois dire que ceux qui franchissent cette étape me remplissent de jouissance.

C’est lorsque je vois qu’ils croisent le regard d’un passant quand ils ont un bâton ou un gode dans la bouche qu’ils acquièrent définitivement le statut de “dogue de maîtresse Joséphine“.

Ils ont fini leur apprentissage, ce sont maintenant des doggyslaves adultes. Concours, exhibition, diète, leurs nouvelles vies commencent…

La troisième sortie : manifestations culturelles dans les grandes villes

C’est un plaisir que ne peuvent connaître que les maîtresses et leurs chiens, l’exhibition totale et complète de votre travail et sa satisfaction de voir votre fierté dans votre regard. C’est généralement durant la marche de la liberté à Paris ou dans des gays prides. Des événements où l’on fête le génie de l’animal qu’est le doggyslave. Je reste alors avec lui, admirative, pendant qu’il joue avec des passants et qu’il profite du fait d’être considéré tel un mammifère comme les autres. C’est un animal de compagnie dont toute dominatrice rêve et je vous souhaite de le protéger jusqu’à la fin.

puppy slaveSa fierté d’être un mammifère comme les autres.

Petites techniques en cas de difficultés de dressage

  • Parfois, pendant les jeux ou durant les exhibitions progressives, vous constaterez que certains doggyslaves sont un peu agressifs ou un peu trop agités. Je n’ai jamais pu le faire mais pour avoir eu des copines ayant obtenue ce droit, le mieux est de stériliser votre homme chien, il devient alors une véritable machine à obéir, un molosse de compétition…
  • Ne laissez jamais votre chien s’exprimer dans le langage des hommes. Il peut (doit) aboyer, pigner, glapir, grogner mais il ne doit jamais retrouver le langage humain. Cela montrerait qu’il est à votre niveau, ce qui est hors-propos.
  • Si votre chien connaît des problèmes de tumescences durant les exercices, frappez-lui les testicules par des petites tapes ou enfilez la laisse sur une cage de chasteté. Cependant, un bon doggyslave ne devrait pas avoir à avoir de problème d’érection sauf s’il rencontre un autre chien lui faisant de l’effet. C’est une autre étape inévitable que vous connaîtrez si vous ne le castrez pas : le rut.
  • Si votre puppyslave n’est pas suffisamment docile ou habile ou si vous n’avez plus le temps de vous en occuper, il est possible de le vendre à d’autres dominatrices ou dans les milieux gays où ils font fureur. Un chien bien dressé et en forme pourra vous rapporter jusqu’à 8000 euros, les batards ou les mauvaises races peuvent se brader voire être donné. Personnellement, je suis contre l’euthanasie pour le moment.

Je souhaite que ce petit manuel vous donnera les clés pour pouvoir étendre votre pouvoir et domestiquer en quelques jours un homme à responsabilité en chienne passive et joueuse.

Annonces pour les chiens cherchant propriétaires

Si vous êtes une bonne chienne en devenir, envoyez moi votre présentation et votre message en commentaire afin de vous trouver un propriétaire.

Les informations à me donner se font par des notes sur 10 :

Facilité d’entretien, facilité d’éducation, comportement avec les enfants, entente avec les autres animaux, intelligence, joueur ou pas, docile ou pas, propre ou pas.

Au plaisir de vous publier.

Joséphine, Escort Dominatrice à Paris et en Île de France.